PALAIS DE LA CULTURE BERNARD BINLIN-DADIE D'ABIDJAN





CRBZZ / CENTRE DES RESSOURCES BERNARD ZADI ZAOUROU



BERNARD ZADI ZAOUROU


Bernard Zadi Zaourou, (né en 1938 à Soubré en Côte d'Ivoire, mort le 20 mars 2012 à Abidjan ) connu également sous le nom de Bottey Zadi Zaourou, est un enseignant universitaire, homme politique et écrivain ivoirien qui a occupé le poste de Ministre de la culture dans le Gouvernement de Daniel Kablan Duncan formé en 1993 sous la présidence d'Henri Konan Bédié.


Bernard Zadi Zaourou est le théoricien du Didiga, une esthétique qui se décline sur le plan artistique comme le récit des prouesses d'un héros chasseur nommé Djergbeugbeu et sur le plan philosophique comme l'art de l'impensable.

mieux le connaître





C'est un centre de documentation logé dans une vaste salle de 200 places. Il a officiellement ouvert ses portes le Samedi 02 juillet 2005, en présence de plusieurs personnalités du monde des arts et des lettres dont le plus illustre était le Professeur Bernard ZADI ZOUROU.


Le Centre de Ressources "Bernard Zadi Zourou" du Palais de la Culture d'Abidjan a une capacité d'accueil de 100 places et il dispose en son sein :



- d'une Bibliothèque où le public pourra consulter sur place les archives du Palais et les grands documents historiques ; les ouvrages sur toutes les disciplines artistiques : théâtre, cinéma, arts plastiques, danses, etc.
- d'une Documentation audiovisuelle grâce à un projecteur vidéo pour les projections des films et des documentaires.
- d'un Cyber à la disposition des internautes.


L'accès aux différents compartiments du Centre de Ressources se fait sur place et gratuitement aux jours et heures suivants :

- Jours de réception : du Lundi au Samedi
- Heures de réception : Matinée : 11 H à 13 H --- Après-midi : 14 H à 19 H
- Les Mercredis et Samedis sont réservés aux projections audio-visuels.


- LE CENTRE DE RESSOURCES
" ZADI ZAOUROU " OUVRE SES PORTES -


Sympathique cérémonie que celle ayant été organisée le samedi 02 juillet 2005 pour l’inauguration du Centre de Ressources Bernard ZADI ZAOUROU du Palais de la Culture d’Abidjan. Un pan essentiel faisait en effet défaut jusqu’à ce jour dans la variété des activités artistiques et culturelles dont le Palais de la Culture d’Abidjan assure la promotion : la culture livresque. Désormais, avec le Centre de Ressources baptisé du nom de l’un des plus grands acteurs culturels de Côte d’Ivoire, le Palais de la Culture d’Abidjan dispose, selon Mme BAKABA « d’un espace où chacun pourra se ressourcer, communiquer avec les grands sages de ce monde ».



L’Administratrice Générale du Palais de la culture a ainsi émis le vœu que ce centre de ressources « respire de la personnalité de M. ZADI ZAOUROU» Eminent homme de Lettre, il était pour le Directeur Général du Palais de la Culture d’Abidjan, tout désigné pour que ce Centre lui soit dédié lui « le prisonnier des livres » ainsi que lui-même s’est plu à le dire.



Bernard ZADI ZAOUROU a énormément apprécié l’hommage que le Palais lui a ainsi rendu, et a déclaré : « Je voudrais remercier mon frère cadet Sidiki BAKABA avec qui j’ai une longue histoire. Nous avons mené des batailles ensemble (...). C’est un militant farouche de la culture et de l’art qui prend des coups, mais qui sait aussi en donner. Je suis touché par cet acte car un acte de reconnaissance fait toujours plaisir ».



Saisissant cette occasion, le Ministre Zadi a rendu à son tour hommage au père des lettres modernes ivoiriennes, Bernard DADIE (dont l’immense théâtre à ciel ouvert de l’espace Anoumabo porte le prestigieux nom), de qui il a dit : « il y a d’abord DADIE, puis les autres Ivoiriens en matière d’arts et de lettres. C’est notre père spirituel». La cérémonie en elle-même, avant la coupure du ruban marquant l’ouverture effective du Centre de ressources, a vu des élèves de l’Actor studio d’Abidjan, guidés par leur célébrissime maître, faire des lectures-spectacles d’extraits d’œuvres de ZADI ZAOUROU telles que « la guerre des femmes », « les Sofas » et «l’œil ». Le professeur ZADI a, quant à lui, gratifié l’assistance de quelques notes de l’arc musical, un instrument traditionnel qu’il a contribué à promouvoir.



Une prestation très appréciée par M. Diegou BAILLY (Président du Conseil National de la Communication Audiovisuelle) ; M. Koffi KOSSONOU (Directeur du Livre au Ministère de la Culture), Mme Nicole VINCILEONI (Universitaire), par les journalistes, par les membres du fan-club Sidiki BAKABA venus en grand nombre et par tous les invités présents.



Une visite guidée des trois composantes du Centre de Ressources (Bibliothèque, Vidéothèque, Cyber) suivi de la diffusion du documentaire « LOS PALENQUEROS » (que tenaient à voir le Ministre ZADI, et Nicole VINCILEONI) a clos la cérémonie d’inauguration. Il est à noter que la constitution du fond documentaire a enregistré les dons de l’Association "Le Français en Partage" et des Ambassades des Etats-Unis, de la République Populaire de Chine, d’Israël, de Grande Bretagne, des Pays Bas, de la République Tchèque, de la Suisse. Un partenariat avec l’Association des Editeurs ivoiriens a permis aussi d’acquérir des ouvrages. Des librairies on également fait des offres spéciales de ventes d’ouvrages.


Par ailleurs, Monsieur et Madame BAKABA ont offert au Centre de Ressources des documentaires qu’ils ont réalisés.




Christian KOCANI